Maman, j'aimerai bien être musicienne…

17.11.15

 

DC7_5820_r

 

Lina, 3 ans 4 mois aujourd'hui !

Petite fille toute innocente qu'elle est, rêve de musique et d'instruments, de notes et de folles danses.

Elle ne sait rien de ce qui peut se jouer de si dramatique dans le monde des grands.

Dans son monde à elle, où l'innocence est reine, où les rêves sont les plus purs, les plus fous, les plus beaux.

Les plus beaux car ils peuvent aller loin, ils n'ont pas de limites sauf celles que nous adultes nous imposons.

Dans son monde à elle, le mal n'existe pas, ou au pire c'est un concept flou, presque étranger.

Qui se résume éventuellement au copain qui la pousse ou lui dit qu'elle est petite.

 

Nous nous plaisons à offrir à notre fille une vie où la musique est présente, les notes dansent, les pieds ne tiennent plus en place.

Toutes les musiques sont présentes dans son coeur, dans sa tête.

Le rock, le classique, le hip-hop, le métal, l'électro, le hardcore et j'en passe.

Toutes ces musiques, toutes ces notes aux rythmes différents mais qui vibrent en nous, qui vibrent en elle.

Qui lui font voir le monde avec toutes les couleurs dont il est fait, ces si belles couleurs.

Elle aura bien sûr ses préférences, elle en a déjà d'ailleurs, Jimi Hendrix fait partie de ses favoris ! 

Mais elle connaitra tout cet arc-en-ciel musical, et n'aura pas peur d'écouter de nouveaux sons qui lui semblent étrangers.

Au contraire, ce sera un plaisir pour elle de découvrir cette diversité avec ses oreilles, son coeur et ses pieds.

 

"Maman, j'aimerai bien être musicienne"....

Mais oui tu le seras ma chérie, tu réaliseras tes rêves les plus fous.

Toi qui veux une guitare pour Noël et puis pourquoi pas une batterie aussi.

Tu feras du bruit pour que le monde t'entende, pour te faire plaisir, pour être heureuse, tout simplement.

On ne t'enlèvera pas ce bonheur simple.

Il te fera traverser les frontières, il te permettra de découvrir de belles personnes, et de t'éclater avec tes amis.

 

La diversité musicale raisonne en moi un peu comme la diversité humaine et culturelle.

Plus notre quotidien est fleuri de belles notes plus notre coeur est ouvert à la découverte de nouvelles notes.

Ainsi plus on est entouré de gens culturellement et physiquement différents, moins on voit ces différences,

et plus on est enclin à aller vers les autres, vers ces différences si enrichissantes !

Chez ta nounou, Mamie Françoise, tout le monde est noir ou métissé, Papy Louis a un accent chantant,

et toi ma chérie, tu ne vois pas ces différences, tu les vis au quotidien, elles font partie de toi.

 

Je ne sais pas si le monde que l'on est en train de construire sera beau

Mais ce dont je suis sûre c'est que toutes ces couleurs et cette lumière dans ton coeur ne pourront qu'embélir ce monde, ton monde.

Enlever un peu de cette grisaille, et peut-être même faire oublier la peur.

Cours, danse, ris, chante, vole, et nourris-toi de tes rêves ma petite chérie, ma petite musicienne.

Je te fais confiance !

 

Maman.

Posté par Little_J à 11:47 - - Commentaires [7]

Les doutes et puis l'amour…

14.10.15

DC7_5596 copy

 

Vous commencez à bien le savoir, je suis une maman pleine de doutes !

Je me questionne souvent, je vais vers mes copines blogueuses pour leur demander conseil

et puis bien souvent j'appelle ma maman parce que je suis perdue.

C'est mon caractère qui veut ça, d'autres mamans sauront tout à fait gérer les situations difficiles sans stresser, sans avoir peur

Mais ça ne me dérange pas de douter, j'estime que j'en ai tout à fait le droit, tout comme faire des erreurs

En tant que maman j'ai l'obligation de faire des choix pour le bien-être de mon enfant

Là aussi les erreurs et les doutes sont possibles, ils sont même nécessaires

Pour apprendre à se connaitre, pour grandir ensemble chacun dans notre rôle

Sinon l'enfant serait livré avec un manuel de survie !

 

Et les doutes, on en fait quoi ?

Une bonne crise de nerfs ?  mille question à la minute ? du Nutella pour se calmer ?

Je suis passée par tout ça, et j'y viens encore régulièrement (mes fesses ne me remercient pas !)

Mais depuis quelques jours entre ces réactions excessives, je me suis surprise à reprendre le dessus

Relativiser voici une partie de la réponse ! 

Résoudre un problème difficile par étapes, un petit pas à la fois avec parfois un grand saut 

Et alors, sans même s'en rendre compte, tout s'enchaîne parfaitement sans le moindre écart

 

DC7_5607 copybis

 

C'est ce qui m'est arrivé aujourd'hui :

Une matinée plus difficile que prévu du point de vue moral et estime personnelle, alors j'appréhendais de récupérer ma fille chez sa nounou

Comment essayer de lui montrer un visage détendu ?

Et si elle est énervée ? Si elle ressent mon étrange état ? Si elle s'amuse à me provoquer ?

Avec toutes ces questions je partais déjà du mauvais pied et ça n'augurait rien de bon

Pour chaque petit moment difficile (elle ne veut pas rentrer, elle ne veut pas aller aux toilettes, elle roule trop vite à vélo...)

J'ai donc trouvé des petits subterfuges, une petite phrase pour détourner son attention

Un défi lancé ou encore des blagues pour lui redonner le sourire.

Non seulement cet exercice me calme et m'aide à relativiser mais aussi il améliore les relations avec ma fille 

et ne répercute pas sur elle cet état qu'elle n'a pas à supporter.

 

L'après-midi s'est donc très bien déroulé, et j'ai globalement bien répondu aux situations délicates

type la course folle à vélo (délicate car dangeureuse)

On a beaucoup discuté, de tout et de rien, on a rit ensemble, on s'est câlinées

Et puis je l'ai observée, un peu derrière mon objectif pour capturer ce moment 

Heureuse d'avoir prit mon bonnet, elle s'était installée là où elle ne s'installe jamais et a commencé à se raconter des histoires

Des histoires avec des images de crânes, des histoires de gentils, de méchants et de vol-au-vent si je me souviens bien !

Elle donnait des ordres avec ses deux petites branches qui traînaient là et s'amusait à compter les crânes (et à me demander de les compter)

 

Alors quand le moral n'est pas là, quand de trop nombreux doutes font surface,

Une bonne dose d'amour et d'admiration ajoutée à de l'inventivité et à de la relativisation (oui ce mot existe, j'ai vérifié !)

Aideront, je l'espère, à passer de merveilleux instants avec les enfants

 

Les doutes, et puis l'amour...

 

Bises et à bientôt,

Julie

 

DC7_5604 copy

DC7_5602 copy

DC7_5618 copy

DC7_5620 copy

 

Posté par Little_J à 23:24 - - Commentaires [3]

Pas de sieste pour les princesses…

07.10.15

Pas de sieste pour les princesses

 

Tout est dans le titre : ma petite princesse n'a pas voulu faire de sieste, elle a préféré se déguiser en princesse ! 

Parce que c'est beaucoup plus amusant de se déguiser que de dormir.

On invente son petit monde, ses petites histoires

On tourne en rond et on chante d'une voix aigue 

On réajuste le diadème 25 fois parce qu'il ne tient pas correctement

On change de robe, on s'admire dans le miroir

On saute dans tous les sens, le sourire aux lèvres

On met une bague, puis on change pour une autre couleur

Et puis les ailes de fée pour s'envoler

"maman, je veux mettre des chaussures de princesse, je n'en ai pas ?"

Etre une princesse c'est vraiment beaucoup mieux que de faire la sieste

Quoique dans les rêves aussi on peut se transformer et se parer des plus jolies robes et des plus beaux bijoux

Rêve ma princesse, rêve même éveillée, tourne tourne tourne en rond, saute, ris et danse

Tu es si belle dans cette légèreté, si douce et pleine de vie

 

Princesse Maman qui aurait aimé faire une sieste...

je devrais peut-être envisager d'avoir une jolie robe et de belles ailes pour m'envoler avec toi !

 

Sur les photos elle ne sourit pas parce que celles sur lesquelles elle souriait sont toutes floues tellement elle bougeait !

 

Pas de sieste pour les princesses02

Pas de sieste pour les princesses05

Pas de sieste pour les princesses03

Pas de sieste pour les princesses04

Posté par Little_J à 16:16 - - Commentaires [1]

Une boîte à bisous pour mieux vivre l'éloignement…

01.10.15

 

Boîte à bisous

 

Voilà un petit moment que j'y pensais, une boîte à bisous ! 

Parce que vivre quelques jours éloigné de son papa, de sa maman ou des deux n'est pas toujours facile pour un enfant

L'enfant ne comprend pas forcément les raisons de cet éloignement et même si on lui explique

Que ce soit pour le travail, pour un voyage, pour simplement se retrouver

(car oui on a le droit d'avoir quelques jours en amoureux pour se retrouver, pour se câliner et se bisouter tranquillement !)

et bien l'enfant s'en fout royalement, il veut sa dose de câlin, sa dose d'affection quotidienne

Alors même si Super Mamie est là, ce n'est pas maman ni papa !

 

Dernièrement Lina a montré un manque de son papa qui travaille beaucoup

Alors j'avais pensé lui faire une boîte à bisous, un bisou chaque jour d'absence de son papa

Mais je n'ai pas eu ou pas pris le temps de la réaliser. 

Demain avec Super Papa on s'en va pour le weekend à Vérone pour assister à un mariage

On a décidé de ne pas emmener Lina avec nous pour lui éviter la corvée du trajet, elle a déjà assez roulé cet été !

Alors aujourd'hui on a prit le temps, Super Papa et moi on a découpé chacun trois bisous dans de la feutrine devant Lina

On a ensuite fait un bisou à ce bisou puis on a fait comme s'il embrassait Lina

Lina aura donc un bisou de nous deux pour chaque soir avant de dormir

(même si normalement dimanche soir on devrait pouvoir lui en faire un vrai)

Et puis si elle en ressent le besoin, elle pourra aller se servir de bisous dans la journée durant le weekend.

 

J'ai vraiment envie qu'elle vive le mieux possible les séparations,

qu'elles ne soient pas douloureuses ni tristes,

qu'elles ne laissent pas un souvenir amère.

Mais plutôt que ces séparations temporaires l'aident à grandir, à apprendre un autre quotidien,

à savoir avancer sans nous, sans peurs ni craintes !

Car elle sait qu'on l'aime et qu'elle est à chaque instant dans nos coeurs.

 

Est-ce que vous aussi vous avez de supers astuces pour aider votre enfant à gérer les absences ?

Belle soirée,

Julie

 

Boîte à bisous

Boîte à bisous

Posté par Little_J à 20:00 - - Commentaires [3]

Maman en détresse : je n'arrive pas à soigner mon enfant…

26.09.15

 

DC7_4593

 

Ce soir je viens poser ces mots car j'en ai énormément besoin

Je suis au plus mal et je m'en veux, j'ai besoin d'évacuer. Par les mots, par l'écrit ! 

C'est tout un concours de circonstances, un état de fait que je n'aime pas mais qui est ainsi

Ma fille est malade depuis trois jours. D'abord enrouée, puis toux puis nez qui coule, et ce matin une douleur à l'oreille.

Une visite chez le médecin de garde plus tard et nous voilà avec le diagnostic d'une légère otite à soigner avant qu'elle ne s'aggrave

Mais ma fille voit les choses autrement. Elle n'aime que le doliprane et ne prendra que ça !

Je suis seule, son papa travaille, énormément.

Je suis nulle pour gérer les situations de crise, je m'énerve vite et perds tout contrôle

Ce soir j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, et j'appréhende la suite

Juste deux médicaments faciles à prendre, faciles à donner, mais non, elle ne veut pas !

Et je n'ai tellement plus la force physique et encore moins la force mentale...

J'ai reçu tous les conseils les plus gentils et logiques : le jeu, l'exemple sur une poupée, la force, l'explication...

ELLE NE VEUT PAS, en tout cas avec moi, mais il n'y a que moi ! 

C'est déjà difficile de voir son enfant malade, ça l'est encore plus de ne pas réussir à le soigner

Elle grandit et devient de plus en plus têtue, elle a des principes très arrêtés sur certaines choses

Par exemple elle ne boit que de l'eau et du lait et ne veut absolument pas goûter une autre boisson

J'ai peur et c'est la première fois, la fatigue n'aidant pas !

Ces jours noirs je les déteste, et l'automne aussi tiens !

Je nous préferais en tshirt, le soleil réchauffant notre peau

J'ai l'âme mélancolique ce soir, et j'espère l'avoir plus joyeuse demain apportant de bonnes nouvelles.

Belle nuit à vous,

Je pars sécher mes joues et essayer de m'assoupir dans mon lit froid

Bises,

Julie

Posté par Little_J à 22:20 - - Commentaires [21]

"Je t'aime papa…mais tu travailles beaucoup"…

09.09.15

 

DC7_4333

 

Super papa a un travail très prenant

Des nuits blanches, du travail le weekend, les heures ne sont pas comptées 

C'est ainsi, on l'a toujours su et on vit depuis longtemps comme ça

Il y a des périodes où Super Papa est très présent, la charge de travail est plus légère, moins prenante 

Mais depuis qu'on est rentrés de vacances, Lina voit très peu son papa

Hier soir il est rentré tôt, un peu avant 21h. Lina ne dormait pas, les couchers sont difficiles en ce moment.

Cela faisait deux jours qu'elle n'avait pas vu son papa

Quand il est arrivé derrière elle alors qu'elle jouait dans sa chambre, elle lui a sauté au cou

"Je t'aime papa !"...ses premiers mots en le voyant.

En cinq petites minutes elle lui a répété ces doux mots environ 5 fois, tout en le serrant fort contre elle.

Puis elle a fini par lui dire "Je t'aime papa...mais tu travailles beaucoup".

Sous-entendu : tu me manques papa, j'aimerais te voir plus souvent

J'ai entendu le grincement dans le coeur de Super Papa, ces mots sont durs mais si vrais

Ils témoignent de ce qu'elle ressent, cette petite fille de trois ans.

Son papa lui manque et elle le dit...à lui ! 

Et là j'ai commencé à faire le lien, les couchers difficiles à 22h-22h30.

Je mettais cela sur le dos de la sieste du début d'après-midi, alors cela joue certainement,

Bien qu'une heure et demie de sieste par jour ne suffisent pas à combler ses pauvres 9h maximum de sommeil par nuit.

Alors je pense qu' inconsciemment le soir lorsque c'est l'heure de dormir, 

Elle espère voir son papa arriver, venir lui faire un bisou et lui souhaiter une bonne nuit.

Jusque là je ne lui parlais pas des absences de son papa, elle ne me montrait aucun signe de manque

Les absences d'un parent ne sont pas toujours faciles à gérer et surtout ne sont pas forcément comprises par l'enfant

L'enfant ne montre pas toujours ce manque, il peut intérioriser, et le montrer de manières détournées.

J'avais hélas pris trop à la légère ces absences certes fréquentes mais normales dans nos vies

Lina ne m'en parlait pas, donc je ne lui en parlais pas.

Mais à présent, je veillerais à lui raconter ce qu'il fait et si elle le verra ou non

Je mettrais peut-être aussi en place une boîte à bisous de papa

Avec des bisous en papier ou en tissus, un bisou chaque soir

Cela pourra peut-être lui faire du bien ! 

 Des pistes de réflexion sont à mettre en place pour qu'elle sâche combien son papa pense à elle

Et pour qu'elle ait l'occasion de lui montrer son amour, même virtuellement

Rendre l'absence moins pesante.

 

"On t'aime papa...même si tu travailles beaucoup"

Julie & Lina

  

DC7_4269

Posté par Little_J à 16:25 - - Commentaires [6]

La rentrée en maternelle…

01.09.15

 

DC7_5206

 

 

"C'est la rentrée des classes aujourd'hui, il est l'heure de se lever ma belle"

"On met ce legging, ça ira mieux avec la tunique"

"Ohhh comme tu es belle"

"Alors on y va ?"

"Je t'aime maman"

 

Sa première rentrée des classes, en petite section de maternelle

Mon petit oiseau vole parfaitement bien dans ce nouvel univers

On l'a regardée de loin jouer avec la dinette et nous ignorer totalement

Puis on est partis sans dire un mot, la laissant dans son petit monde

Elle a fait de la peinture avec les mains, a joué au ballon et avec des poupées

Et puis elle a certainement fait mille autres choses dont je ne saurai jamais rien

 

Et la petite larme ? 

C'est simple, j'ai décidé de ne pas lui dire au revoir, 

à vrai dire en y repensant bien, je ne l'ai presque pas regardée, juste un coup d'oeil par moment

Je l'ai protégée, je ne voulais pas qu'elle s'attache à moi,

mais comme me l'a dit très justement ma maman je me suis aussi protégée moi-même

m'évitant une cascade de larmes !

Je n'ai dû sécher qu'une petite larmichette et c'est très bien ainsi...pour elle !

 

J'espère que la rentrée de vos petits s'est bien passée !

Des bises,

Julie

 

DC7_5205

DC7_5208

DC7_5211

DC7_5212

Posté par Little_J à 19:11 - - Commentaires [2]

Et si on te laissait grandir sans rien dire ?…

27.08.15

 

DC7_4864

 

Dans quelques jours tu fais ta première rentrée à l'école

Une étape importante aux yeux de tous

L'entrée dans l'indépendance, tu choisiras avec qui tu veux jouer, qui sera ton ami(e), comment tu te comporteras

Ta maman, ton papa, les adultes de ton quotidien ne seront pas derrière ton dos pour reprendre chacun de tes gestes,

chacune de tes paroles. Tu évolueras à ton propre rythme.

 

Depuis quelques temps on se prend tous au jeu du "tu es grande maintenant"

"tu es grande maintenant, tu vas aller à l'école"

"tu es grande maintenant, tu n'as plus besoin de couche"

"tu es grande maintenant, tu sais qu'il faut obéir"

"tu es grande maintenant, tu n'as plus besoin de tétine"

Et j'en passe

Mais en fait non, tu n'es pas grande, on t'incite à le croire, à le dire

mais le fait est que tu as encore tellement besoin de nous tous

Tu avances et grandis à ton rythme, tu es toi, peu importe tes réactions, tes actions, tu n'es ni grande ni petite

Te dire cela est te pousser être plus autonome, alors qu'on le sait bien

l'autonomie, l'apprentissage des choses de la vie, tu le fais comme tu l'entends et comme tu le sens

 

Tu as commencé à marcher quand tu t'es sentie prête

Tu as commencé à aller sur le pot quand tu t'es sentie prête

Tu as commencé à parler correctement quand tu t'es sentie prête

Tu as commencé à compter quand tu t'es sentie prête

Et non pas parce qu'on t'a dit "tu es grande maintenant, tu peux le faire"

 

Tout comme nous adulte nous nous mettons énormément de pression sur chaque aspect de notre vie

On t'impose également cette pression, et la société en général en fait de même

Ton petit copain chez la nounou qui te dit que tu es grande parce que tu vas sur les toilettes maintenant et plus sur le pot

L'école qui va peut-être te refuser parce qu'en ce moment tu as quelques soucis justement pour aller sur les toilettes

Cela nous met la pression, et nous par rebond sans même le vouloir nous te mettons également la pression

Mais c'est fini, on va te laisser grandir sans rien dire

On va arrêter de te parler de l'école à tout bout de champ 

On verra comment les jours se suivent et comment tu t'y sens

On te soutiendra dans toutes les aventures et péripéties que cette nouvelle vie va t'apporter

Non on ne te poussera plus, on ne t'incitera plus, simplement on te soutiendra

 

On va te laisser grandir sans rien dire, simplement en s'émerveillant

Nos yeux pourront se mouiller de tendresse

Nos coeurs pourront ressentir un amour infini

Nos bras pourront t'enlacer, te serrer

Mais on va te laisser grandir sans rien dire

En tout cas plus "tu es grande maintenant..."

 

Avec tout notre amour,

Mapa et Paman

P.S. : Oui je l'aime d'amour cette photo <3

Posté par Little_J à 15:51 - - Commentaires [10]

Le gâteau confettis des 3 ans…

04.08.15

 

Gâteau 3 ans

 

Le gâteau c'est un peu ma marque de fabrique à chacun des anniversaires de Lina

J'ai plaisir à chercher une idée de dessert qui me donne envie, un joli gâteau, un peu original, ou une verrine de fruits toute simple

Et cette année l'idée fut trouvée longtemps à l'avance en feuilletant le magazine Saveurs de mai 2015.

Il est très simple et plutôt rapide à réaliser et surtout j'adore le résultat visuel de ce gâteau !

Je regrette juste de n'avoir pas fait de photo de l'intérieur du gâteau, mais je crois qu'on s'est tous jetés dessus.

Une préparation de 30 minutes, une cuisson de 30-35 minutes, le tout pour 6 à 8 personnes

 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

.. INGREDIENTS ..

*260g de farine avec levure incorporée  *250g de sucre  *180g de crème fraîche

*150g de beurre fondu  *3 oeufs  *30g de vermicelles colorés + 2c. à soupe pour décorer (ou plus, selon le résultat souhaité)

*Beurre et farine pour le moule

.. glaçage.. *300g de cream cheese (Philadelphia)  *125g de sucre glace  

*70g de beurre à température ambiante  *1c. à café d'extrait de vanille liquide  

.. ustensile ..  *1 moule à manqué à fond amovible de 18cm de diamètre (le miens fait 24cm, je n'ai pas trouvé plus petit !)

 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 

.. RECETTE ..

*Beurrez et farinez le moule à manqué  

*Mélangez la farine et le sucre. Mélangez le beurre, la crème et les oeufs et ajoutez-les aux ingrédients secs.

Mélangez sans trop travailler la pâte

*Ajoutez les vermicelles colorés, versez dans le moule et faites cuire 30 min environ.

Vérifiez la cuisson avec une pique en bois : elle doit ressortir sèche

*Démoulez le gâteau et laissez-le reffroidir sur une grille (je l'ai laissé refroidir dans le moule !)

.. pour le glaçage ..  *fouettez le cream cheese, le beurre et la vanille pendant 5 min. 

*Ajoutez le sucre glace peu à peu  *Etalez le glaçage sur le gâteau et saupoudrez de vermicelles

 

Maintenant je vous souhaite une très bonne dégustation !!!!!!!

C'était mon premier glaçage et j'appréhendais un peu, je pensais que ce serait difficile à réaliser, mais en fait

les américaines ont tout compris : du (très) gourmand, du joli, du facile et rapide à faire.

Personnellement j'ai bien envie refaire ce gâteau très prochainement en mode gourmande qui se fait plaisir.

 

 

Et vous, les desserts d'anniversaire vous les préférez plutôt gourmands ou tout en légèreté ?

A bientôt,

Julie 

Posté par Little_J à 18:11 - - Commentaires [2]

Sélection de sacs pour la maternelle…

29.07.15

 

Logo sélection

  

Ca y est c'est bientôt la grande rentrée de Lina en maternelle

Je ne sais pas qui est la plus excitée face à la perspective de cette nouvelle vie

Elle veut aller à l'école "avant les vacances" a t'elle dit ce matin ! 

Malheureusement pour elle, on va d'abord partir en vacances, en profiter pour se reposer un maximum

Afin de débuter cette nouvelle, cette première année scolaire sur de bons pieds. 

Et afin de me libérer l'esprit avant de partir, j'ai fait une sélection de jolis sacs à dos

Pour être honnête, si je le pouvais je les achèterai tous !!!!!!

Mais il a fallu faire un choix, je pourrais bientôt vous le montrer en action sur le blog et sur Instagram 

 

Sélection sac maternelle-finish

 

1 / Petit Pan ---> 30,00 euros

2 / Eva & Oli chez Smallable ---> 39,00 euros

3 / Blafre chez Petit Zèbre ---> 39,95 euros

4 / Tann's chez Smallable ---> 43,00 euros

5 / Tann's chez Gandy Maroquinier ---> 27,92 euros

6 / Bianca and Family (je ne trouve pas la marque du sac) ---> 16,90 euros

 

Alors vous avez deviné quel sera le sac à dos de Lina ? 

 

Posté par Little_J à 14:41 - - Commentaires [4]

 


© cocotines 2013 all rights reserved